A Vittel, Vosgelis expérimente la future réglementation environnementale

Il y aura 11 logements au total : 7 pavillons et 4 appartements. Onze logements construits sur l’ancienne friche de l’emblématique « Hlm10 », un immeuble des années 60 démoli en 2016 parce qu’il était devenu énergivore et coûteux à entretenir. « Energivores, » Les 11 nouvelles habitations ne risquent pas de l’être : au contraire, elles visent un niveau énergétique particulièrement performant étant donné qu’elles serviront de terrain d’expérimentation à la future norme E+C-.

Dans E+C-, E+ signifie « Energie positive » et C- « réduction Carbone ». C’est la base de cette nouvelle réglementation thermique & environnementale qui devrait se nommer RT2020 . Pour la mettre en place, l’Etat a lancé un appel à projets auprès de constructeurs, parmi lesquels les bailleurs sociaux. Vosgelis a répondu avec ce projet de résidence à Vittel qui fera donc partie des 18 programmes expérimentaux pour la région Grand Est.

Concrètement, l’ensemble immobilier de Vittel utilisera les procédés bois-construction & bois-énergie. A ossature bois, les logements disposeront d’une chaudière à pellets et les matériaux ont été choisis sur la base d’une analyse de leurs rejets de CO² durant leur cycle de vie ; ce qui a conduit à une forte diminution de l’emploi du béton.

Ces nouveaux critères nécessitent de nouvelles compétences ; la norme E+C- introduit des missions qui n’existaient pas encore. Grâce à cela, Vosgelis entraînera dans sa progression l’équipe de maîtrise d’oeuvre et bientôt les entreprises titulaires du marché. D’autant que le niveau* visé par Vosgelis est de E3C1 pour les pavillons et E3C2 pour les appartements. Pourquoi se priver ?

Le chantier devrait démarrer en octobre 2019.

*L’échelle de la norme va de E1 à E4 (E4 étant le top) et de C1 à C2 (C2 étant le top).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *