Vosgelis
LE BLOG RSE
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rse Estoria Actus HDG Ali Guenfoud 13

Golbey : une supérette dans le quartier, ça change la vie ! 🛒

Partager l'article

Depuis le début de l’année, les habitants du Haut-du-Gras à Golbey on un nouveau service de proximité, et non des moindres : la supérette Vival. Courses alimentaires, relais colis, mais aussi lien social et bonne humeur, on trouve tout cela chez Ali Guenfoud ! Nos équipes sont allées le rencontrer.

Ali, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Volontiers : je m’appelle Ali Guenfoud, j’ai 40 ans, je suis papa d’un garçon de 6 ans. J’habite à Epinal et je suis originaire de Xertigny dans les Vosges.

Que faisais-tu avant d’ouvrir cette supérette au Haut-du-Gras ?

Houlà, j’ai fait beaucoup de choses ! J’ai travaillé plusieurs années dans le secteur du transport, puis je me suis orienté vers la pâtisserie en passant un CAP pâtissier. J’ai ensuite travaillé pendant quasiment 3 ans dans une boulangerie-pâtisserie située à Golbey. Et j’ai ouvert la supérette au Haut-du-Gras le 26 janvier dernier.

Qu’est ce qui t’a conduit à entreprendre ce projet ?

C’est d’abord le covid-19 et la période de confinement qui m’ont fait beaucoup réfléchir : je me suis remis en question. A cette période, je travaillais en boulangerie et nous restions toujours ouverts car il s’agissait d’un commerce de proximité. J’ai vite compris que cette notion était un atout important. Par la suite, la mairie de Golbey m’a beaucoup aidé dans les démarches, notamment M. François Virtel, en charge du commerce sur la commune. Le fait d’avoir choisi la franchise Vival me facilite aussi beaucoup les choses, notamment dans la gestion des stocks, les livraisons et l’accès à de nombreuses références. Cela me permet également de maintenir des prix convenables pour ma clientèle. 

Et pourquoi le Haut-du-Gras en particulier ?

La mairie de Golbey avait la volonté de dynamiser ce quartier et m’a proposé un véritable accompagnement. Elle a investi 40.000 € pour rénover la cellule commerciale de 120 m² qui était vide depuis 3 ans. Le Haut-du-Gras, c’est une véritable petite ville dans la ville avec quasiment 2000 habitants ; il y avait un véritable besoin pour les habitants car avant l’ouverture de Vival, le commerce le plus proche était à 20 minutes de marche… Je connaissais déjà du monde dans le quartier, j’ai pu constater les efforts qui ont été faits depuis les années 2000 en matière de travaux : le coin s’est vraiment transformé et il est aujourd’hui très agréable.

Peux-tu nous en dire plus sur ta clientèle ?

Mes clients ont des profils super variés et ça va réellement de 7 à 97 ans, enfin presque : la doyenne a passé les 90 bougies il y a peu de temps ! On retrouve autant des enfants qui viennent acheter quelques sucreries que des étudiants, des familles et des seniors qui font leurs courses. Sans mentir, j’appelle quasiment tous les gens du quartier par leur prénom en seulement 6 mois d’ouverture. La proximité se ressent beaucoup et l’ambiance est toujours détendue. Dès que j’en ai l’occasion, je n’hésite pas à rendre service : cela m’arrive d’aller livrer ses courses à une petite mamie du quartier et je téléphone de temps en temps à une autre pour prendre de ses nouvelles. Ce que j’aime dans ce quartier, c’est sa diversité mais surtout le coté humain et la confiance qui se développe avec ce nouveau service de proximité.

Et tes relations avec les partenaires ?

Le centre social Louise Michel fait partie de ma clientèle : il joue le jeu et vient se fournir chez moi quand il organise des goûters ou d’autres activités. J’ai aussi de super relations avec les gardiens de Vosgelis qui s’occupent du secteur : ils savent se rendre disponibles pour rendre service et sont toujours souriants. Mais ma clientèle ne s’arrête pas aux frontières du quartier : depuis que j’ai mis en place le service de relais colis, j’ai des gens qui viennent des Forges, Uxegney et les communes aux alentours. Je reçois également beaucoup de monde le dimanche car peu de commerces sont ouverts ! En moyenne je compte environ 180 à 200 clients par jour. J’ai l’intention de diversifier encore mes services en investissant dans une rôtissoire pour proposer des bons poulets rôtis aux habitants.

Quels sont tes horaires à ce propos ?

Je suis ouvert 6 jours sur 7, avec des horaires allant de 8h à 20h en semaine et jusqu’à 22h le vendredi et samedi. C’est super important car c’est le côté service et disponibilité qui incite les gens à se rendre ici.

Une anecdote à nous dévoiler pour finir ?

Houlà, j’en ai déjà un paquet ! La dernière en date, c’est l’arrivée un dimanche d’un bus rempli de touristes Tchèques se rendant dans le Sud de la France et qui se sont arrêtés chez moi car j’étais la seule épicerie ouverte dans le coin ! Sinon, lors de l’inauguration en présence des élus, j’étais très fier d’accueillir Mme Véronique Marcot, vice-présidente de la communauté d’agglomération d’Epinal mais également Maire de Xertigny, et qui me connaissait déjà depuis longtemps car j’ai grandi dans sa ville !

Merci pour tes réponses et bon courage pour la suite Ali !

Propos recueillis par Arthur Multon, chargé de communication chez Vosgelis et locataire dans le quartier du Haut-du-Gras.

Retrouvez Ali et les actus de son commerce sur Facebook !
Du mardi au jeudi : 8h – 20h
Du vendredi au samedi : 8h – 22h
Dimanche : 9h – 18h

3, rue Louis Blériot à Golbey 88190

Partager l'article