Masques usagés : Vosgelis et le Sicovad organisent une collecte à Épinal

Des milliers de masques jetés chaque jour dans la nature… Pour Fabrice Barbe, directeur général de Vosgelis, « c’est une catastrophe écologique ». A l’occasion d’une visite au Sicovad, début septembre, il a pu partager ce constat avec les équipes ainsi qu’avec leur président Benoît Jourdain. Ensemble, ils ont décidé de tester une collecte de masques usagés sur le quai Barbier à Epinal.

Quelques unités de recyclage commencent à fleurir sur le territoire français ; mais en attendant, les masques FFP2 usagés sont des déchets qu’il faut traiter avec précaution. Or les erreurs sont nombreuses : selon les équipes du Sicovad, ces masques sont fréquemment jetés dans les bacs jaunes (déchets recyclables), alors que leur place est dans les bacs verts avec les ordures ménagères, bien isolés au préalable dans un emballage séparé.

Aussi, afin de sensibiliser les habitants aux bons gestes, le Sicovad a mis à la disposition de Vosgelis une dizaine de bacs qui seront installés tout au long du quai Barbier à Epinal. Les locataires du quai, mais également tous les habitants des rues voisines et tout visiteur de passage, sont invités à y déposer leurs masques usagés. Les bacs seront régulièrement vidés par le Sicovad et leur contenu incinéré, du moins jusqu’à la mise en place éventuelle d’une solution de recyclage.

Cette première récolte, accompagnée par une campagne de communication invitant les résidents à se rendre « aux bacs masqués », est organisée à titre de test. Vosgelis envisage par la suite, si le port du masque devait continuer à s’imposer, d’étendre le dispositif à d’autres quartiers de son patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *