Vosgelis
LE BLOG RSE
Convention Vosgelis Un Toit Pour Toi (17)

Des "tiny houses sociales" fabriquées avec des matériaux de déconstruction

Partager l'article
Fabriquer des « tiny houses » avec les matériaux de bâtiments démolis et s’en servir pour générer des solidarités et tisser du lien : telle est la vocation de l’association Un toit pour toi. Une vocation qui ne pouvait que remporter l’adhésion sans réserve de Vosgelis, bailleur engagé tant sur le plan sociétal qu’environnemental. Sur le point de déconstruire l’ancienne gendarmerie de Neufchâteau, Vosgelis a signé ce jeudi 7 octobre une convention de partenariat avec Un toit pour toi afin de permettre à l’association de récupérer et de réemployer une partie des matériaux.

Accompagné par Simon Leclerc, maire de Neufchâteau, Fabrice Barbe, directeur général de Vosgelis, a commencé par visiter la « gloriette ». Cette maisonnette est le premier prototype d’habitation construite entièrement à partir de matériaux de récupération. François Régis Mougel, président de l’association Un toit pour toi, en a détaillé les composants : bois de palette, canisses, carton pour l’isolation… le tout donnant une construction beaucoup plus durable que l’on pourrait se l’imaginer.

Les invités, parmi lesquels on retrouvait l’ensemble des acteurs locaux du bâtiment, de l’insertion et de l’environnement, se sont ensuite retrouvés à l’atelier de l’association pour y découvrir le chantier du premier prototype de « tiny house ». C’est Fred, un membre de l’association originaire de Paris et resté longtemps sans emploi, qui l’habitera durant un an après avoir participé à sa construction. Cette expérience autant technique que sociale permettra de déterminer si le modèle est reproductible, ce que chacun espère.

Mais pour fabriquer ces maisonnettes, il faut des matériaux. Une ancienne caserne de pompiers récemment déconstruite a fourni les composants du futur logement de Fred. Pour les suivants, l’association Un toit pour toi s’est mise en chasse, repérant les projets de démolition et tissant des liens avec les maîtres d’ouvrage pour les convaincre de l’autoriser à « faire son marché ».

Concernant Vosgelis, il s’agissait de prêcher un convaincu. Il faut rappeler qu’en 2022, de nouvelles normes environnementales obligeront tous les maîtres d’ouvrage à prendre en compte l’analyse du cycle de vie des constructions neuves. Or, les matériaux réemployés compteront pour zéro émission carbone… L’enjeu est donc désormais de réemployer un maximum de ressources dans le cadre des opérations de démolition-reconstruction.

Chez Vosgelis où la conscience environnementale est particulièrement forte, les équipes travaillent déjà depuis plus d’un an sur cet enjeu avec une opération-test à Remiremont : la déconstruction de 18 logements et la reconstruction sur le même site d’une résidence séniors avec des locaux commerciaux. Véritable laboratoire d’expérimentation, ce projet a donné lieu à un premier « diagnostic ressources » permettant d’identifier les matériaux réutilisables et les filières existantes.

Et justement, Vosgelis avait aussi « dans ses cartons » le projet de déconstruction des 19 logements de l’ancienne gendarmerie située rue du Général Henrys à Neufchâteau, dont les travaux commenceront mi octobre. Une convention a donc été établie pour permettre à Un toit pour toi de réemployer bon nombre de ressources de ce bâtiment : des tableaux électriques aux éviers en passant par les fenêtres, les portes ou encore les radiateurs, il y a là de quoi faire le bonheur de l’association… et de Fred.

]]>
Partager l'article