Bilan carbone : Vosgelis se fixe des objectifs environnementaux

Dans une région particulièrement sensible à la précarité énergétique, un bailleur social doit parfois faire des choix difficiles : préserver le pouvoir d’achat des clients avec des modes de chauffages peu coûteux mais polluants, ou opter pour des énergies plus « propres » (du moins à première vue) mais aussi plus chères ?

Face à ces dilemmes et dans la perspective du « zéro carbone » , Vosgelis, bien qu’aucune réglementation de le lui impose*, a décidé de se doter d’un outil de mesure et de stratégie environnementale en faisant réaliser un bilan carbone** de son activité.

Il s’agira de mesurer l’impact en production de Co2 de l’ensemble de l’activité de notre entreprise : utilisation des bureaux et déplacements professionnels, émissions de Co2 induites par l’utilisation des logements ainsi que par nos travaux de construction et de rénovation.

Ce bilan, dont l’année de référence sera l’année 2018, nous permettra de nous fixer des objectifs environnementaux et des indicateurs de progression. Une avancée précieuse dans notre plan d’action RSE et qui souligne notre volonté d’aller toujours au-delà de nos obligations – surtout lorsqu’il s’agit de la planète.

La résidence Pierre Lhuillier à Chantraine, premier immeuble labellisé Passivhaus Institut de Vosgelis

*Sont tenus d’établir un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre : les entreprises de plus de 500 salariés (250 dans les DOM, les collectivités de plus de 50 000 habitants et les établissements publics de plus de 250 agents (Article L229-25 du Code de l’environnement)

**Le Bilan Carbone® est une méthodologie de quantification des émissions de gaz à effet de serre publiée en 2004 par l’ADEME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *