Vosgelis
LE BLOG RSE
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rse Estoria Agenda 02 27

La Bresse : une nouvelle résidence de logements adaptés aux séniors et chauffés collectivement au bois

Partager l'article

Le 26 février dernier, Fabrice Barbe, directeur général de Vosgelis, et Maryvonne Crouvezier, Maire de La Bresse, ont remis à leurs heureux occupants les clés de 12 nouveaux logements à La Bresse, rue de la Résistance.

C’est sur la friche des deux anciens immeubles « Lopofa » (Logements populaires et familiaux) démolis en 2017, que vient de s’achever ce chantier qui avait démarré fin 2021. Pour rappel, les deux barres, construites entre 1958 et 1960, ne servaient plus qu’aux pompiers pour leurs exercices. Après un désamiantage méticuleux, les boiseries avaient été démontées pour être revalorisées et une partie des matériaux de déconstruction avait permis de remblayer le terrain en vue de la construction des nouveaux logements.

Ceux-ci se répartissent en 6 pavillons et 6 appartements du 2 au 4 pièces, avec des superficies allant de 49 m² pour les T2 jusqu’à 78 m² pour les T4. L’ensemble des logements sont équipés de douches à l’italienne et les 6 appartements sont éligibles au label Habitat Senior Services®. Chaque ménage dispose également d’une place de stationnement attitrée et d’un espace extérieur.

Les constructions répondent aux exigences des nouvelles normes énergétiques, notamment en termes d’isolation thermique avec un niveau de performance visé correspondant à la RT2012-30% pour les appartements et à la norme RT2012-10% pour les pavillons. C’est une chaufferie collective au bois qui alimentera les logements en chauffage et eau chaude.

L’opération, d’un coût total de 1,95 millions d’euros, a été financée à 30% sur les fonds propres de Vosgelis. Le reste provient majoritairement de prêts et d’une subvention d’Etat pour 25.000 euros.

Cette nouvelle résidence porte à 209 le nombre de logements que Vosgelis gère sur la commune, confirmant ainsi son ambition de développement au service des territoires tout en répondant aux besoins des séniors. Ceux-ci étaient d’ailleurs majoritaires parmi les heureux locataires qui ont pris possession de leur nouveau lieu de vie.

Partager l'article