Bilan carbone : « bons résultats, peut mieux faire »

En 2019 Vosgelis passait commande pour la réalisation de son bilan carbone, bien que n’étant pas – de par sa taille – soumis à cette obligation règlementaire.

En 2020, le verdict tombait : notre activité pesait (pour l’année 2018) 36.425 tonnes d’équivalent CO2 , dont 98% provenant du chauffage de nos quelque 16.500 logements. Aussitôt nous nous fixions un objectif ambitieux : réduire de 30% nos émissions d’ici à 2030.

Pour cette première année de challenge, nous visions 3% de réduction. Nous avons atteint 2,52%(1). Déçus ? Pas tant que ça, quand on sait que la baisse nationale atteint 0,9% sur la même période(2). Et dans le même temps, la réduction des étiquettes énergétiques de nos logements s’accélère…

En effet, Vosgelis poursuit depuis 2015 une stratégie patrimoniale ambitieuse avec notamment un lourd programme de réhabilitation thermique. Ainsi nous sommes passés en 5 ans d’une étiquette « E » à une étiquette « D » pour la consommation énergétique moyenne de notre patrimoine, ce qui représente une réduction de 15%. Quant aux émissions de gaz à effet de serre, l’évolution de nos DPE fait apparaître une baisse de 17%.

C’est donc avec espoir et confiance que nous attendons la prochaine « photo » de notre bilan carbone : en effet Vosgelis s’est engagé à renouveler ce bilan chaque année afin de mesurer la performance et les progrès réalisés.

(1) Soit 918 tonnes équivalent CO2
(2) Relevée par le Haut Conseil pour le Climat en juillet 2020