La « veille active » poursuit sa mission de réconfort

Le 17 mars 2020, soit le premier jour de confinement de notre pays, notre dispositif de « veille active » était déjà opérationnel : plus de 3000 locataires identifiés comme potentiellement vulnérables* par nos services étaient appelés 2 à 3 fois par semaine par nos équipes. Dans quel but ? Tout simplement prendre des nouvelles, s’enquérir des besoins éventuels, bref, s’assurer que tout va bien.

Près d’une année a passé avec un reconfinement, un couvre-feu, des gestes-barrières… Autant de mesures qui ne peuvent qu’aggraver les situations d’isolement vécues par nos séniors. Aussi notre dispositif de veille a-t-il poursuivi sa mission sans interruption. A ce jour, plus de 1000 locataires sont encore contactés régulièrement par nos services, selon la fréquence de leur choix (qui peut varier d’une semaine à une année).

Et, régulièrement, nous recevons des témoignages qui nous confirment – s’il en était encore besoin – le sens et l’utilité de ce dispositif.

*Soit les séniors de 70 ans et plus, les personnes vulnérables, les personnes occupant des logements labellisés Habitat Senior Services® et les personnes repérées comme isolées par nos collaborateurs